Mères Primales – Brand Souffy

Résumé :

Une jeune femme, Louise, devient mère porteuse pour le compte de gens aisés. Son mentor et employeur, le professeur Brinder, la couve jusqu’à ce qu’elle découvre qu’elle a été manipulée et que le bébé qu’elle porte est destiné à tout autre chose.

Elle s’échappe de la maison de Brinder dans laquelle elle est séquestrée, et rejoint les Vosges où elle va être hébergée par Isidore, un personnage solitaire. Elle accouche enfin de son enfant ; il s’agit d’une petite Humanzee, moitié humaine, moitié simienne.

Un sbire de Brinder retrouve leurs traces et s’en tient à sa mission qui consiste à récupérer l’Humanzee et à tuer sa mère. Louise parvient à abattre le tueur avant de repartir sur les routes dans le combi de ce dernier.

Étrangement, elle perçoit comme un appel émanant de l’hémisphère sud et s’y rend sans hésiter avec sa fille.

Les Humanzees constituent une espèce créée de toute pièce, puisque leur existence n’est pas le fruit du seul hasard. L’organisation dirigée par Brinder a élaboré un projet unique, à eux seuls dédié. Un projet dantesque qui changera définitivement le destin de l’Humanité et par ricochet, le cours de l’Histoire du monde…

Un événement aussi retentissant que celui qui a marqué la fin des dinosaures.

Avis :

Au départ, j’ai eu un peu de difficulté avec la plume de l’auteur car je trouvais celle-ci complexe. Cependant, je me suis vite habituée et cela m’a au final, causée aucun problème. J’ai très bien saisi l’histoire et je dois dire que je l’ai beaucoup aimé. C’est très original. C’était la première fois que je lisais une histoire de ce genre. C’est un style disons fantastique mais en même temps, très mais très réaliste. Tout ce qui ce passe dans le roman pourrais se produire en ce moment même. C’est cela que je trouve très bien car c’est vraiment effrayant lorsque l’on se dit que cette situation pourrait réellement arriver.

En ce qui attrait à l’histoire, je la trouve très bien construite. On voit le début de l’histoire du point de vue de la mère, Louise, mais à un moment, cela change et tourne du point de vue de Swala, la fille de Louise. J’ai beaucoup aimé voir le côté de Swala et voir comment elle vivait après tout ce qu’elle avait vécu. Je me suis beaucoup attachée à cette petite Humanzee. Je la trouvais tout simplement fantastique. Elle était très intelligente pour son âge et j’ai beaucoup aimé voir son développement et comment elle évoluait.

Finalement, j’ai aimé ce roman pour diverses raisons soit par le côté protecteur de Louise envers sa fille, soit par le côté hyper réel de la situation. L’auteur à réussi à glisser une pointe de fantastique dans un roman très réaliste et il l’a fait avec une main d’expert. J’enlève cependant un point car je trouve que l’histoire à été longue à démarrer. Mais une fois démaré, celle-ci était très prenante.

Je donne la note de 4/5 à ce roman.

Auteur : Melissa et ses livres

Je vous posterais ici, les chroniques des livres que je terminerais. https://simplement.pro/u/Melissaetseslivres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :