Notre vie à trois -Colline Hoarau

Résumé :

Regards croisés d’un patient et d’une impatiente en lien avec la maladie de Parkinson. C’est une vraie histoire ancrée dans une réalité ni drôle, ni éplorée. Elle est, tout simplement, sans artifice, comme l’authenticité de la vie. Vous serez embarqué dans ce dialogue, l’un faisant écho à l’une.

Ce texte est poétique et entraînant sans nous essouffler. Les mots semblent propulsés pour dire justement ce qu’il faut et rien de plus. Vous n’échapperez pas à la formidable leçon de vie offerte à chacun. Car rien ne sert de geindre, il suffit d’agir et d’avancer.

Ce second roman de Colline Hoarau est un hymne à la vie.

On en sort grandi, voire embelli.

Avis :

Ce roman m’a profondement touché. Il tient beaucoup plus à un témoignage poignant qu’à une simple histoire fictive. Ce récit raconte l’histoire touchante d’un homme étant atteint du parkinson. Nous voyons son quotidien et comment il se débrouille avec sa maladie. Ce qui est intéressant c’est d’avoir différent point de vue tout au long du roman soit celui de l’homme et celui de sa femme qui l’accompagne depuis le tout début de sa maladie. Le titre est parfais pour le sens du livre car ces deux personnes devront désormais vivre à trois avec la maladie.

En ce qui à trait aux personnages, je doit dire que je l’ai aient beaucoup aimé. Achille, le malade tente de cacher sa maladie et de faire tout par lui même car il ne veux pas déranger sa compagne tandis que Orchidée, elle, fait de son mieux pour accepter la maladie qui atteint l’homme qu’elle aime tant. Elle l’aide et le soutient dans tous les sphères de sa vie. J’ai trouver cela beau et touchant de voir que les personnages s’aimaient d’un amour pur et sincère.

Avec ce livre, j’ai pu me familiariser avec la maladie que je ne connaissais que très peu. Ce que j’ai plutôt aimé c’est que l’auteure n’entre pas dans les détails médicaux de la maladie mais elle va l’expliquer avec des exemples clairs et précis. Allant d’attacher ses lacets, aux inconvénients d’avoir à choisir entre les chaussures confortable et facile à utiliser, l’auteur va très bien démontrer la maladie du parkinson dans le quotidien du malade. Elle utilise des mots simples et faciles à comprendre donc nous ne nous perdons pas avec des longs mots scientifiques à n’en pu finir et ça, je trouve ça génial.

En bref, j’ai été beaucoup surprise par la profondeur du roman ainsi que par le réalisme de l’histoire. Je recommande vivement ce roman.

Je donne la note de 4/5 à ce roman.

 

Auteur : Melissa et ses livres

Je vous posterais ici, les chroniques des livres que je terminerais. https://simplement.pro/u/Melissaetseslivres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :