Un rêve risqué – Franck Kouamé

Résumé :

Dans les années 1970, à Huambo, petite ville au nord de l’Angola, vit un jeune garçon nommé Rigoberto. Il a un rêve : devenir écrivain.

Malgré les moqueries de sa famille et les péripéties qu’il devra affronter, il n’abandonnera pas l’objectif qu’il s’est fixé…

Avis :

Ce  roman est parsemé de messages positifs et de leçon de vie. Il raconte l’histoire d’un jeune homme prêt à tout pour reconstruire sa famille. Il ira même jusqu’à risquer sa vie pour finalement être avec ceux qu’il aime. Bien que ce roman est facile à lire, je trouve qu’il aurait pu être un peu plus développé. on comprend ce que l’auteur veux faire passer comme message mais je trouve qu’il n’y a pas assez de profondeur dans les personnages ainsi que dans l’histoire.

Sur une note un peu plus négative, plusieurs choses m’ont déplus dans le roman. Dans un premier temps, l’utilisation de la ponctuation. L’auteur utilise beaucoup trop de points d’exclamation et de point d’interrogation. Comme par exemple, il va écrire «!!», «???» à de multiples reprises et j’avoue que cela m’a un peu dérangé durant ma lecture. Dans un deuxième temps, le roman est rempli de fautes d’orthographes. Au lieu de me concentrer sur ma lecture, je me concentrais à corriger les fautes…

Finalement, c’est tout de même un bon roman. Il est rapide à lire et facile à comprendre. J’ai bien aimé le message que l’auteur essais de transmettre dans son livre. C’est pourquoi je donne la note de 3/5 à ce roman.

 

Auteur : Melissa et ses livres

Je vous posterais ici, les chroniques des livres que je terminerais. https://simplement.pro/u/Melissaetseslivres

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :