Mes 80 magnifiques mandala – PODTODIGITAL

Résumé :

80 MANDALAS UNIQUES À COLORIER I ANTIS-TRESS

Vous cherchez un livre de coloriage pour trouver un moment de détente et de sérénité ?

Ce livre répond à vos souhaits ;

ART-THERAPIE véritable Psychothérapie. Le coloriage a évolué ; une variante pour adultes est née, dite art therapy, ou art-thérapie, ou création artistique, ou tout simplement l’art du coloriage. Cette pratique se diffuse de plus en plus.

PRATIQUE -votre livre de coloriage pour adultes a été imprimé sur un seul côté, pour visualiser un mandala à la fois. De plus, le verso de chaque page est noir pour évitez les bavures et taches de couleur.

BÉNÉFICIEZ D’UN BONUS – Vous trouverez à l’intérieur 1 Guide pour vous aider dans votre coloriage de Mandala

Avis :

Ce livre de coloriage est un petit bijou. J’ai beaucoup apprécié me mettre dans un environnement de détente et me plonger dans le coloriage. Il y a beaucoup de dessins différents et aussi différent style ce qui permet de choisi celui qui correspond le mieux à notre état d’esprit.

Le fait que le livre de coloriage soit édité pour que chaque verso soit une page noir permet de choisi quels crayons nous voulons utiliser. Il est désormais possible d’utiliser des feutres et même des Sharpies sans tâcher les autres pages de dessins. Je trouve cela formidable et bien mieux que de devoir utiliser les simples crayons de bois.

Munissez-vous de vos meilleurs crayons et plongez-vous dans cet univers merveilleux de Mandala. Ce livre est un des meilleurs que j’ai pu tenir entre mes mains. Vous en ressortirez définitement bien détendu.

Je donne la note de 5/5 à ce livre de coloriage.

Fer-or : contre la terre soleil – Nicolas Antoniucci

Résumé :

Après la guerre nucléaire, le combat pour l’indépendance de l’Humanité commence…
Des hommes, esclaves ou opprimés, se soulèvent contre le pouvoir despotique d’un robot roi entouré de princes aux allures extravagantes. Ceux-ci possèdent des corps de métal truffés d’informatique et paradoxalement, sont également dotés d’une âme.
Ils ont des morphologies mélangeant l’être vivant à la machine, et peuvent même prendre l’apparence de simples illusions, tels des animaux virtuels. Ce sont les Écolos.
Pour vaincre les robots, les habitants de la Terre Soleil, lourdement diminués par des épidémies mortelles provoquées par la royauté de Fer-Or, vont devoir utiliser la puissance du Feu et faire alliance, à leurs risques et péril, avec des colonies d’araignées venimeuses…

Suivi de 6 nouvelles de science-fiction.

Avis :

Encore un excellent roman écrit par Nicolas Antoniucci qui cette fois nous transportera en l’an 6391. J’ai trouvé très original de suivre ce combat pour l’indépendance de l’Humanité. Le monde que Nicolas a su créé est très complet. On se retrouve dans un futur très lointain impliquant des sciences, des technologies et des situations radicalement différentes. C’est pourquoi il a su écrire un bon roman de science-fiction.

J’adore particulièrement le style d’écriture de l’auteur. Je trouve qu’il est facile de rentrer directement dans le vif du sujet sans toutefois précipiter les évènements. De plus, la description des éléments de l’histoire ce fait de manière fluide ce qui ne nous fais pas perdre le fil de l’histoire. J’ai aimé comment il a su intégrer des éléments du passé dans une situation future. Comme par exemple, au tout début du roman, on peux comprendre que les hommes et les femmes sont modifiés mais qu’ils se feront tout de même appeler sous la forme d’Adam et Ève, les premiers créateurs

Le roman en soit est relativement court. Soit environ deux cent pages. Cependant, il est très complet et je dirais que l’action ne s’arrête pratiquement pas. C’est un véritable page turner. j’avais envie de savoir la suite. Je ne l’ai donc pas posé avant de l’avoir terminé.

J’ai aimé l’ajout de 6 petites nouvelles à la fin du roman. Cela nous permet de voir le style de l’auteur sous différentes histoire. De plus, elle ajoute définitivement une touche plus humoristique suite à la fin du roman.

Je vous conseille ce roman si vous aimez la science-fiction. Il vous conviendra parfaitement.

Je donne la note de 5/5 à ce roman.

Main basse sur le sixième continent – Nicolas Antoniucci

Résumé :

Paul, un SDF surnommé Diogène, voit sa vie basculer lorsqu’il reçoit un héritage inattendu. Devenu riche, il part pour le Sixième Continent où affluent des aventuriers de tous bords car ses fonds marins rengorgent d’or et de pierres précieuses…


Dans cette partie de l’océan où se sont également accumulés les déchets de la société industrielle, Paul va découvrir que les rêves et les écrits des hommes ont pris forme, donnant naissance à des êtres fabuleux issus de leurs héros et légendes. Ce sont les Célébrités Posthumes dans leurs aspects Imagées, Bondissantes et Ballonnées.


Dans cette atmosphère irréelle, un homme meurt alors qu’il traversait le territoire de Nostradamus, coincé entre ceux de James Bond et de Li Po, le Poète Chinois.


Une enquête policière est donc lancée pour faire toute la lumière sur cet étrange décès…

Avis :

Je me suis laissée surprendre par se roman de Science-fiction écrit par Nicolas Antoniucci. Il réussi à nous transporter dans un monde futuriste où le sixième continent, une continent fait à partir de déchet dont l’humain à créé, se voit peuplé désormais pas l’humain lui-même qui en voit alors un intérêt politique et économique.

Dans ce roman, il sera aussi question de réflexion écologique qui parsème notre planète terre. J’ai aimé voir cet aspect dans ce roman qui nous amène dans une histoire futuriste mais qui reste quand même dans des sujets d’actualité.

Je suis totalement fan de l’écriture de Nicolas Antoniucci. Sa plume est très poétique et absolument divine. Je me suis laissée bercer par l’essence de ses mots et de ses descriptions. Main basse sur le continent est parsemé de référence à des évènements ainsi qu’à des artistes qu’ils soient connus ou moins bien connus. Il est impressionnant de voir comment l’auteur a réussi à intégrer tout cela dans son roman.

Je me suis assez bien faite surprendre par le final de ce livre. Je ne m’y attendais tout simplement pas. Je conseillerais ce roman à ceux et celles qui sont passionnés par la Science-fiction ainsi que les histoires futuristes. Mélangeant le polar à un univers de Science-fiction totalement déjanté, ce roman sera absolument parfait pour vous.

Je donne la note de 4.4/5 à ce roman.

Nos vagues à l’âme – Olivia Kollen

Résumé :

Ils sont beaux, ils sont jeunes, ils s’aiment depuis tellement longtemps… Mais Vanessa souffre de dépression et son petit ami de toujours ne sait plus comment l’aider sans y laisser sa propre santé mentale -ou ses rêves- lorsqu’ils se retrouvent tous les deux dans une situation qu’ils n’envisageaient pas. Chacun découvre à sa manière les limites de leur relation.  

L’histoire d’amour touchante de deux écorchés vifs qui se raccrochent l’un à l’autre pour traverser les tempêtes.

Avis :

Bien que la base de ce roman soit la romance, il portera aussi sur d’autre sujet comme la depression et la maladie mentale. Ce sont ces deux aspects qui seront principalement abordés dans ce roman. J’ai trouvé que ces sujets étaient bien mis en scène. On ressent bien les émotions de Vanessa et il est difficile de ne pas s’attacher à elle. Je pense d’ailleurs que plusieurs jeunes filles pourront se reconnaitre dans le personnage de Vanessa.

Je n’ai malheureusement pas accroché avec le personnage masculin de l’histoire. Je n’ai pas du tout aimé sa façon de penser et comment il réagissait aux différents évènements qui surviendront dans sa vie. Je l’ai trouvé très enfantin. Il m’était difficile de concevoir qu’il était plus âgée que ce dont il paraissait. Cependant, je comprend comment l’auteure à voulu créé ce personnage et je pense qu’il était fait pour ne pas être le personnage le plus apprécié de l’histoire donc ça va.

Ce roman est assez court mais j’ai trouvé que tous les éléments étaient présent pour faire une bonne histoire. Je me suis laissé entrainer dans ma lecture et je l’ai lu d’une traite. Avec ses chapitres assez court, il donne un bon rythme de lecture. Je conseille ce roman à ceux et celle qui aime particulièrement les romans sombres et qui traitent de maladie mentale. Ce n’est clairement pas un roman facile à lire et il est possible que les personnes plus sensibles se sentent mal au cours de certains passages.

En bref, c’est un roman que j’ai apprécié découvrir. J’ai aimé la plume de l’auteur ainsi que comment elle a su décrire une personne vivant avec la dépression. Je pense que l’on doit être délicat lorsque l’on décide d’aborder ce sujet et l’auteure l’aura fait avec brio.

Je donne la note de 4/5 à ce roman.

Une effroyable beauté – L.M. Rapp

Résumé :

La Nymphose, une maladie qui transforme les Humains en Chimères, ravage le pays de Goshan. Les Plus-Que-Purs, bien décidés à s’en protéger, ont pris le pouvoir et édicté des lois ségrégationnistes. Fille d’un haut dignitaire, la jeune Néria apprend qu’elle est atteinte du mal que son père essaie d’éradiquer.

Contrainte de renoncer à ses privilèges, elle doit fuir la capitale et traverser une nature étrange pour se réfugier auprès de ses semblables. Aura-t-elle le courage de combattre l’oppression pour émanciper les Chimères du joug des Plus-Que-Purs ?

Avis :

Ce roman à été pour moi une très belle découverte. j’ai adoré me plonger dans l’univers de fantasy et découvrir les chimères et différentes créatures qui peuplaient ce monde. J’avais besoin de lire une lecture qui ferait changement de la romance pour une fois. L’univers est très bien construit, si bien que l’on est tout de suite captivé dès les premières pages. Le schémas des êtres mythiques combattant les êtres plus-que-pur est un schémas que j’ai beaucoup apprécié découvrir. Et du haut de ses 440 pages, il est difficiles à lâcher. Je l’ai lu en seulement deux jours.

Je me suis tout de suite attaché à Néria qui se retrouve du jour au lendemain à devoir vivre à l’extérieur du monde qu’elle connait et qui devra maintenant se découvrir elle-même mais aussi faire la connaissance d’un monde nouveau. Néria passera son aventure accompagné de sa jeune nièce Anaëlle qui n’est pas aussi naïve que l’on peut laisser le croire. J’ai adoré suivre ce duo au fil des pages. Leur complicité est incroyable et il est possible de voir combien elles s’affectionnent l’une envers l’autre.

C’est un roman que je conseille à ceux et celles qui aiment la fantasy. Le monde imaginaire ainsi que ses êtres mythiques seront vous transporter l’histoire de quelques heures et vous feront oublier le tracas du quotidien. Vous allez définitivement passer un bon moment lors de votre lecture. Alors n’attendez pas plus!

Je termine en vous parlant de la page couverture. Je la trouve parfaite pour ce roman. Elle décrit très bien son contenu. Au départ je me demandais pourquoi cette couverture et à la fin je comprenais parfaitement et je trouve que cela rend le livre encore plus réel car on peux se mettre un visage sur les chimères. En bref, j’adore j’adore j’adore!

Je donne la note de 4,5/5 à ce roman.

Histoire de dupe – Laurent Moulin

Résumé :

Lorsque Victor French, homme à la vie, apparemment aussi calme qu’une mer sans vague, disparaît, sa sœur fait immédiatement appel à un détective privé pour le retrouver.

Lorsque Milton Ford consent à s’occuper de l’affaire, il ne s’attend pas à ce que son enquête vire, rapidement, au cauchemar. Et pourtant, il ne va cesser d’aller de surprise en surprise.

Si tous les témoins de cette affaire sont unanimes pour affirmer que le disparu est un homme bien, ce dernier s’est ingénié à leur cacher, en réalité, bien des éléments de sa vie. Entre faux-semblant et fausse piste, Milton Ford, en enquêteur avisé, va devoir compter sur son instinct pour dénouer les fils d’un mystère, qui va, au fur et à mesure, se transformer en véritable casse-tête.

Toutefois, cette disparition va prendre une toute autre tournure, lorsqu’une mort survient. Sentant sa vie en danger, Milton Ford va devoir redoubler de prudence lors de ses investigations. Il doit aussi prendre garde à ce nouvel acteur fraîchement arrivé dans le dossier : un Commissaire de police aux méthodes expéditives.

Finaliste du Prix Zadig de la nouvelle policière en 2019 avec J,Laurent Moulin signe son premier roman, avec Histoire de dupe. Passionné de théâtre, cet habitué du monde politique, qu’il a arpenté pendant 15 ans pour sa profession, choisit pourtant l’univers policier pour exercer sa plume sur un récit long.

Avis :

Histoire de Dupe est sans aucun doute une très bonne enquête policière. Au long de ma lecture, je me suis plusieurs fois penchée sur qui pourrait bien être le suspect et à chaque fois j’avais tort. La fin est sans aucun doute innatendue et c’est particulièrement ce que j’aime dans les romans policiers, quand on ne s’y attend pas.

Les personnages sont très bien travaillés et très bien détaillés. J’ai aimé voir ce que tous et chacun avaient en lien avec l’enquête de Milton Ford. Il faut être un très bon écrivain pour mettre en scène un schémas comme celui dans le roman histoire de dupe.

Je conseille vivement ce roman à ceux et celles qui aiment les histoires d’ênquetes et les histoire qui vous retourne le cerveau. Losque vous lisez cette histoire et que vous devez lacher le livre, soyez pret à ne pas être capable de penser à autre choses avant de savoir le fin mot de l’histoire. Ce roman à été finaliste du Prix Zadig de la nouvelle policière en 2019 et je comprend très bien pourquoi.

Alors n’hésitez tout simplement pas à lire ce roman!

Je donne la note de 4,5/5.

La maison bleu – Laurent Hunziker

Résumé :

Une petite fable, qui raconte l’histoire d’une jolie maison bleue perdue au milieu d’un désert de pierres noires. Une famille habite la maison, depuis longtemps… mais pour combien de temps encore, alors que le péril menace ? Courte fable, aussi courte que le temps qu’il reste à cette petite famille pour réaliser le danger et y faire face, réagir… Le pourra-t-elle? Le saura-t-elle? Le voudra-t-elle?

Avis :

J’ai beaucoup apprécié cette petite histoire d’une soixantaine de pages. On y suit l’histoire d’une famillle, de leur maison, ainsi que le cycle de la vie. L’auteur a réussi a créé une très belle fable terminant sur une leçon de vie intéressante.

J’ai aimé comment l’aspect de la fable était apporté. C’est original et facile à lire et définitivement facile d’accès aux plus jeunes lecteurs. On s’attache rapidement à cette petite maison bleu. En bref, l’histoire se lit rapidement et je pense que tous et chacun seront en mesure de comprendre l’essence même de celle-ci. C’est très profond et cela fait définitivement réfléchir.

Je vous laisse sur une petite citation du livre que je trouve magnifique et surtout très vraie.

« Ce qui est à proximité est toujours de moindre intérêt comparé à l’inaccessible lointain. Absurde ordre des priorités. »

Je donne la note de 5/5 à cette fable.

NOSCO, ils n’existaient pas – Karyne Bo

Résumé :

Des vampires, des expériences, des secrets…

La vie de Laura, une musicienne avertie et jeune professeure au conservatoire, bascule lorsqu’elle rencontre Éric, un vampire passionné par l’univers qui lui avoue être un des premiers immortels de ce monde. Comment et pourquoi Éric est-il devenu un de ces êtres imaginés dans les vieilles légendes et les films ?
Laura se pose des milliers de questions mais le vampire reste très discret sur son passé jusqu’au moment où un de ses anciens ennemis réapparaît. Nous partons alors dans le passé d’Éric où Laura découvre une histoire déroutante et inattendue.

Avis :

Un petit roman de moins de 100 pages qui pourrait plaire à beaucoup. On suit l’histoire d’un vampire et d’une jeune fille du nom de laura. Elle se fera embarquer dans une aventure dont elle n’a pas pleinement conscience bien malgré elle.

J’ai trouvé qu’il se lisait très rapidement et qu’il était difficile de le lâcher. J’aurais cependant apprécié qu’il y est un peu plus de chapitre. L’histoire est divisée seulement en quatre parties et je trouve que les chapitres étaient assez condensés.

Un aspect que j’ai réellement apprécié est le fait que les vampires seront créés à partir de la science. C’est rare de voir cela dans les romans vampiriques. Les vampires sont généralement sortie de légendes ou de contes et j’ai trouvé cela original que les vampires soient basés sur la science dans ce roman.

Je conseille ce livre à ceux et celles qui aiment la science-fiction. Vous allez être bien servie avec celui-ci. Je dirais que ce roman est plus dans une catégorie jeunesse, à partir de 10-12 ans.

En bref, une bonne lecture qui m’amène à vouloir lire la suite rapidement.

Je donne la note de 4/5 à ce roman.

Entre chien et loup – Rui Chan

Résumé :

Révélations, rumeurs, jalousie et désillusions s’immiscent dans la promenade quotidienne après les cours, et Jenny doit réévaluer ses sentiments envers la belle Zoé tout en gérant la compétition : Elsa, la bourgeoise de glace, et Théo le beau gosse superficiel. Mais si Jenny avait tout compris de travers ?

Une courte romance où tout est nuancé.

Tous les soirs, Jenny sort son chien pour une longue promenade qui lui permet de voir Zoé, sa meilleure amie dont elle est secrètement amoureuse. Mais tout semble se mettre entre elles : non seulement elles ne sont plus dans le même lycée et leurs parents ne veulent plus qu’elles se fréquentent, mais voilà que Zoé se fait de nouveaux amis, dont la trop parfaite Elsa et le beau gosse Théo, qui semblent eux aussi remarquer le charme de la jolie métisse…

Avis :

Une courte nouvelle que j’ai particulièrement apprécié. Durant cette lecture, il est possible de voir l’évolution de la relation entre Zoé et Elsa et j’ai trouvé cela très bien amené. Tous les éléments sont bien en place pour que nous ne puissions pas lâcher notre lecture avant la fin. De plus, ça ce lit très rapidement.

Cette nouvelle a été publiée en l’honneur du Pride month et écrite dans le cadre d’un projet abandonné contre l’abandon des animaux domestiques. À la fin de la nouvelle, l’auteure indique que ses oeuvres sont emplies de diversité et de message de tolérance. J’ai sincèrement ressentie cela au cours de ma lecture.

En bref, c’est une nouvelle rapide et facile à lire que je recommande. Il y a aussi une mini histoire d’amour entre les deux chiens des personnages principaux et c’est beaucoup trop mignon! J’ai adoré et je vous suggère de le lire si vous aimez les nouvelles et la romance.

Je donne la note de 5/5 à cette nouvelle.

Écueil et poésie – Alexandre Majorczyk

Résumé :

Et cueille ces écueils

Ou mes rimes se bousculent

Ils remplissent ces recueils

blanchis, au crépuscule

Cachées par l’orgueil,

Mes pensées effeuillées,

Jette un coup d’oeil,

À la mer esseulée.

Et se couvre les reflets

d’une éclipse noctambule

sur cette eau troubée

Cataclysme incrédule.

Avis :

J’ai été totalement ébloui encore une fois par la plume poétique et vrai d’Alexandre Majorczyk. C’est le deuxième recueil de poésie que j’ai eu la chance de lire de cet auteur. Dans ce recueil, il fera souvent référence à des artistes pour leur rendre hommages. J’ai beaucoup aimé cet aspect car il nous permet de mieux comprendre et se mettre dans un état d’esprit propre au poème que nous allons entamer.

C’est un recueil dont le lecteur doit prendre le temps pour le lire. Oui, il est addictif et se lit certainement d’une traite. Mais je conseille vivement de prendre son temps lors de la lecture afin d’avoir le temps de comprendre le sens de chaque poème. De plus, il est possible de s’identifier à plusieurs de ces poème. Ils sont touchant et nous font vivre différente émotions au cours de la lecture. C’est fascinant de voir comment un poème peut nous transporter dans un tout autre état d’esprit. C’est pourquoi j’ai eu un coup de coeur particulié avec la plume d’Alexandre Marjoczyk.

À la toute fin du recueil se trouve un poème écrit sur quelques pages. C’est certainement ma partie préféré de ce recueil. Nous allons suivre une petite histoire que j’ai beaucoup apprécié. Je le conseille vivement à tout ceux qui aiment la poésie car vous allez certainement apprécier celui-ci.

Certainement un recueil de poésie à lire avec son coeur.

Je donne la note de 5/5 à ce recueil.